Expo Rudolf Noureev : le loup rebelle de l’Opéra

La Bibliothèque-Musée de l’Opéra, Palais Garnier, accueille jusqu’au 5 avril 2024, l’incontournable exposition consacrée au légendaire danseur étoile Rudolf Noureev. Cette exposition a suscité l’intérêt de quelques résidentes de la Maison Perce-Neige (MAS) de Boulogne-Billancourt. Récit de cette escapade par Zoubida Touarigt, notre reporter de la MAS.

Par une fin de matinée printanière, vendredi 22 mars 2024, accompagnée de « Aîcha la douce », bénévole chez ALIS, étudiante en Bio Médical et photographe en herbe pour ZTV, ainsi que l’animatrice Paloma, l’aventure commence par un acrobatique embarquement à bord du véhicule de la Maison, puis départ sur les chapeaux de roues vers le fameux Palais Garnier.

Aux heures où la Russie a très mauvaise presse, une étoile surgit du passé pour redorer le blason de la Fédération , le « glorieux loup » (en Russe).

Tout au long de sa carrière brillante et itinérante, Rudolf Noureev (1938-1993) a noué avec l’Opéra de Paris et son Ballet une relation intense et féconde. Celle-ci commence de manière éclatante avec l’étape parisienne de la tournée européenne du Ballet du Kirov de Leningrad au cours de laquelle Noureev décide de passer à l’Ouest.

Noureev entre dans la légende alors qu’il n’a que 23 ans. Sa compagnie, le Ballet du Kirov de Leningrad (aujourd’hui Ballet du Mariinski de Saint-Pétersbourg) fait une tournée européenne et a pris ses quartiers à l’Opéra de Paris, depuis mai 1961. Noureev se fait remarquer sur la scène du Palais Garnier lorsqu’il lui est signifié, au Bourget, le 16 juin, qu’il doit rentrer à Moscou tandis que le reste de la troupe continue sa tournée à Londres. Échappant aux agents du KGB de manière rocambolesque, il parvient à se réfugier au poste de police de l’aéroport et à demander l’asile politique. Dans le contexte de la Guerre froide, il est érigé en champion de la liberté et défraye la chronique. Le 4 février 1982, Rudolf Noureev est nommé Directeur de l’Opéra de Paris.

Aujourd’hui encore, cette exposition consacrée à Rudolf Noureev renforce encore la dimension iconique de celui qui fut l’une des plus grandes figures de la danse au XX ème siècle.

« Une légende ne meurt jamais. »

Par zoubida Touarigt
Publié le 23 mars 2024.

Voir tous les témoignages

Bienvenue à BALIS

Si en France, des auxiliaires de vie sont prises en charge pour intervenir dans les soins, la vie quotidienne ou les déplacements…...

De nouvelles escapades en vue pour Franck

Ça y est, grâce à la solidarité de généreux donateurs, le nouveau véhicule adapté de Franck a été livré et avec lui,...

Des nouvelles du projet SHARE AI – Microsoft

Lancé en 2020, le programme Share AI de Microsoft propose aux collaborateurs de Microsoft et à son écosystème un projet collectif, au...

De nouvelles têtes chez ALIS

Nous avons le grand bonheur d’accueillir le renfort de talentueux bénévoles et nous les remercions vivement de leur engagement. Arnaud Jaegle, boulonnais...