« Orthophonistes : osez expérimenter car chaque mini victoire est majeure »

De l’Institut Théophile Roussel à son cabinet indépendant, de la collaboration avec ALIS sur un manuel d’auto-rééducation à la Maison d’Accueil personnalisée (MAS) Perce-Neige, Valérie Brosse a toujours cherché à développer une démarche pragmatique de la rééducation orthophonique.
Après son intervention remarquée au dernier Congrès LIS, elle a été sollicitée par des collègues orthophonistes pour échanger sur son expérience. Une démarche de partage qu’elle accepte aujourd’hui de mettre à la disposition de tous les professionnel(le)s qui s’interrogent dans leur pratique quotidienne.
Rencontre.

Spécialiste des pathologies neurodégénératives, Valérie reconnaît qu’elle a elle-même appris en expérimentant. Enrichie de son expérience à l’Institut Théophile Roussel et de son activité libérale, Valérie a accepté un poste à la MAS de Perce-Neige « car il cochait toutes les cases que je recherchais à l’époque : en finir avec le casse-tête administratif d’un cabinet indépendant et retrouver la diversité et l’émulation d’une équipe focalisée sur les troubles de la communication et la rééducation d’une pathologie que je connaissais peu à l’époque, le LIS. »
« La diversité des champs sur lesquels cette pathologie exige de travailler ; déglutition, praxies bucco-faciales, contrôle de la respiration, maîtrise de la voix, communication alternative …, m’a vite démontré que nous sommes amenés à interagir avec une équipe de spécialistes dans un champ beaucoup plus large et global que la seule orthophonie », poursuit-elle. « L’enjeu étant pour chacun d’entre nous de permettre aux patients de continuer d’exprimer leur personnalité toujours si présente et importante malgré l’enfermement ».
C’est pour cela que Valérie préconise « de ne pas avoir de freins même si on se pose souvent la question de la pertinence de ce que l’on propose lorsque les progrès sont minimes.

Individualisation et personnalisation

Tout repose sur une individualisation et une personnalisation extrême de l’approche. L’enjeu étant toujours d’établir le meilleur compromis entre ce que le patient veut et ce qu’il peut et de rapprocher les deux au maximum. Être pragmatique, analyser ce que l’on peut essayer d’entreprendre, tester jusqu’où on peut aller, composer avec ce que le patient a et ce vers quoi il veut tendre. En étant juste convaincu que chaque mini-victoires est majeure pour lui.
Au-delà de la théorie, la personnalisation de l’approche et la collaboration avec tous les autres acteurs, et notamment les ergothérapeutes, est seule à même d’obtenir des résultats si infimes soient-ils.

Je ne prétends pas être une experte, je n’ai que trois ans d’expérience autour de cette pathologie, mais la diversité des cas cliniques auxquels j’ai été confronté à Perce-Neige m’a donné l’occasion de voir ce qui marche. Ici en proposant de nouvelles manières de prendre les repas, là en travaillant sur la retenue du souffle, ici encore sur la stimulation au niveau du visage pour augmenter l’ouverture de la mâchoire. C’est d’ailleurs tout l’enjeu du “Livret Sur Auto-Rééducation” sur lequel nous avions travaillé avec Véronique Blandin à l’occasion du 25e Congrès que de donner ces pistes de travail.

Je sais d’expérience combien les libérales sont seules et c’est avec plaisir que je me mets à leur disposition par l’intermédiaire d’ALIS pour partager l’expérience que j’ai eu la chance de développer à Perce-Neige. Pour que chacune d’elles puisse me contacter et que nous voyions ensemble, en fonction du cas forcément spécifique qu’elle rencontre, les pistes qu’elle pourrait peut-être explorer avec son patient ».

Même si Valérie va très prochainement intégrer un IME qui s’occupe d’enfants polyhandicapés, elle reste disponible pour toutes les orthophonistes qui souhaitent échanger autour du LIS.
Il suffit d’envoyer un mail à ALIS ([email protected]) qui transmettra.

Voir toutes les actualités

Aides à la parentalité

Depuis le 1er janvier 2021, une aide financière a été instaurée pour soutenir les parents en situation de handicap. Cette aide vise...

"Une expérience pleine de sens et d’inspiration"

Anne de Lustrac partage son expérience après six mois de stage chez ALIS dans le cadre de sa formation en psychologie à...

BNP Paribas s'engage aux côtés d'ALIS avec l'initiative "1 Million Hours 2 Help"

ALIS est fière de pouvoir compter sur le soutien du groupe BNP Paribas qui, à travers l'initiative "1 Million Hours 2 Help »...

Réunions entre personnes LIS

En avril dernier, ALIS a organisé de nouveaux groupes de paroles en région. Une belle occasion pour les personnes atteintes du locked-in...