L’ode à la vie de Sylvie

« J’ai Aimé comme dans un Rêve » est bien plus qu’un simple récit de vie, c’est l’histoire de Sylvie Briche, frappée par le locked-in syndrome en septembre 2013. Elle nous livre un récit émouvant où se mêlent souvenirs d’enfances en Outre-mer marqués par les déplacements liés à la carrière militaire de son père, parcours professionnel et familial jusqu’à la découverte d’une tumeur importante au cerveau dont les suites de la seconde opération la plongent dans le locked-in syndrome.

La suite est un long chemin vers la reconstruction : rééducation à l’hôpital maritime de Berck et séjour de trois ans à la MAS de Boulogne-Billancourt.

« C’est à ce moment que j’ai eu envie d’écrire mon histoire. J’y mettrai du temps, c’est certain, mais le temps n’est plus un problème pour moi. Quand vous enlevez le mouvement et la parole, le temps prend un tout autre sens, il ne compte plus vraiment. Vous êtes spectateur du temps. Ces petites mémoires, j’ai aussi souhaité les écrire pour prouver à ma famille et mes proches que j’avais gardé toute ma tête malgré les assauts répétés contre le générateur de mon âme. J’étais restée la même personne, avec ses souvenirs et sa personnalité. Et je n’en restais pas moins humaine » (extrait, page 106).

L’ouvrage ne se contente pas de décrire les étapes de sa vie, mais explore également les émotions complexes qui habitent Sylvie Briche. Sa force de caractère transparaît à chaque page et à chaque étape de sa vie : que ce soit pour contester une mauvaise évaluation de sa copie du Bac, pour continuer à travailler comme conseillère bancaire malgré la perte d’un œil lors de sa première opération, ou pour retrouver la possibilité de manger, de communiquer et de gagner en autonomie grâce à son investissement total lors des séances de kiné, d’orthophonie ou d’ergothérapie.

Sans sombrer dans le pathos, l’ouvrage n’élude pas les aspects sombres du locked-in syndrome : les frustrations, les souffrances physiques et émotionnelles sont également abordées. C’est là où réside la véritable force de ce livre : dans sa capacité à nous immerger dans la réalité complexe et encore trop méconnue du locked-in syndrome.

« J’ai Aimé comme dans un Rêve » est un témoignage bouleversant qui nous invite à réfléchir sur la résilience humaine et la valeur de chaque instant de vie.

Sylvie Briche est malheureusement décédée avant de voir la publication de son livre. Elle laisse derrière elle un héritage précieux, celui d’une femme qui a su trouver la lumière même dans les situations les plus sombres et difficiles.

Son récit restera gravé dans nos mémoires comme un vibrant hommage à la force de l’esprit humain.

Pour commander « J’ai Aimé comme dans un Rêve » de Sylvie Briche (135 pages) :

Ce livre est disponible à l’achat pour 6€.
La marge bénéficiaire des ventes sera, selon les souhaits de Sylvie, versée à ALIS à la fin de l’année.

Voir toutes les actualités

Bienvenue à BALIS

Si en France, des auxiliaires de vie sont prises en charge pour intervenir dans les soins, la vie quotidienne ou les déplacements…...

De nouvelles escapades en vue pour Franck

Ça y est, grâce à la solidarité de généreux donateurs, le nouveau véhicule adapté de Franck a été livré et avec lui,...

Des nouvelles du projet SHARE AI – Microsoft

Lancé en 2020, le programme Share AI de Microsoft propose aux collaborateurs de Microsoft et à son écosystème un projet collectif, au...

Expo Rudolf Noureev : le loup rebelle de l’Opéra

La Bibliothèque-Musée de l’Opéra, Palais Garnier, accueille jusqu'au 5 avril 2024, l’incontournable exposition consacrée au légendaire danseur étoile Rudolf Noureev. Cette exposition...