Éric Etienne, directeur de Leclerc-Vitry : « Mesurer la chance extraordinaire que l’on a quand tout va bien »

Depuis une vingtaine d’année, l’hypermarché Leclerc de Vitry-sur-Seine fournit gracieusement tous les produits alimentaires consommés autour des buffets des évènements organisés par ALIS.

Un engagement historique de son directeur, Éric Etienne, confronté à la maladie de l’une des personnes qui lui était le plus chère et devant laquelle il s’est senti très démuni.

Décidé à ne pas rester inactif face à la maladie et convaincu que chacun d’entre nous peut agir à son niveau pour aider les associations, il a notamment passé un partenariat avec l’association “Un rien c’est tout“ qui collecte des fonds via une proposition de contribution à la caisse du supermarché.

Nous espérons bientôt une opération pour ALIS avec pour objectif, une tablette à commande oculaire.

Éric Etienne est entré en contact avec ALIS il y a plus de 15 ans, par l’intermédiaire d’un collègue de son parrain professionnel atteint d’une SLA (maladie de Charcot). Bien que différentes ces deux affections induisent une dépendance intolérable. Cette situation l’engage à choisir d’accompagner une association dont la présence auprès des personnes atteintes est irrémédiablement inscrite sur le long terme. Depuis il a toujours été au côté d’ALIS, notamment pour contribuer au succès des évènements les plus mobilisateurs : concerts Rock, assemblées générales, etc.


Un engagement solidaire très ancré chez ce directeur d’hypermarché Leclerc qui multiplie les partenariats, ici avec Mécénat Chirurgie Cardiaque, là avec le Téléthon, ici encore avec “Une orchidée pour Alzheimer“, ou l’Hôpital Foch.


« Nous sommes tous démunis face à la maladie et on ne sait pas toujours quoi faire pour aider ceux qui, comme les équipes d’ALIS, agissent concrètement auprès des personnes qui souffrent » constate Eric Etienne. « Mais on ne peut pas rester inactifs au motif que nous sommes sursollicités par des appels à la générosité. Nous avons tous autour de nous quelqu’un dont la détresse nous fait prendre la mesure de la chance extraordinaire que nous avons quand tout va bien. »

3 millions de rien ça fait beaucoup !

« Chez Leclerc, nous sommes attentifs à soutenir des causes qui permettent de comprendre immédiatement la destination qui sera donnée aux élans de générosité. C’est pourquoi nous veillons à soutenir des causes de notre environnement proche ».

Dernièrement, Éric Etienne s’est ainsi engagé auprès de l’association “Un rien c’est tout“ dont la vocation est de collecter des fonds autour de quatre grandes causes : le droit à la dignité, l’enfance, la santé et l’environnement.

« Avec eux nous avons une opération en cours pour rénover des chambres d’enfants de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre » explique Éric Etienne. « Chaque client de notre Leclerc est sollicité pour arrondir à l’euro supérieur son paiement en caisse. La modicité de la participation que nous proposons est particulièrement en phase avec la vocation de “Un rien c’est tout“. Avec plus de 3 millions de clients par an, cela peut quand même permettre de démultiplier les causes à soutenir ».

C’est dans ce cadre que Eric a proposé à cette association de prendre contact avec Véronique Blandin pour imaginer une opération commune début 2024, en vue de collecter des fond afin qu’ALIS puisse financer l’achat d’une nouvelle tablette à commande oculaire !

Voir toutes les actualités

L’ode à la vie de Sylvie

"J'ai Aimé comme dans un Rêve" est bien plus qu'un simple récit de vie, c'est l’histoire de Sylvie Briche, frappée par le...

Réunion du groupe de paroles à Lyon

Le 8 février dernier, le groupe de paroles organisé par ALIS à Lyon a réuni quatre familles touchées par le locked-in syndrome...

Prêt de matériel de communication

Steeve est l'une des 77 personnes à avoir bénéficié du prêt de matériel de communication d'ALIS en 2023. Ce service permet aux...

NormHandiMer : naviguer vers l'inclusion

NormHandiMer, association dédiée à la voile inclusive, offre des expériences uniques aux personnes en situation de handicap à bord du NormHandie, un...